Quels vins déguster quand on visite Lausanne ?

By MyLausanne
Français Apéro

Il n’y a pas que des montres, des montagnes, Roger Federer et du chocolat. En Suisse, nous avons également de très bons vins, que nous buvons avec autant de modération que de plaisir. Dans la région de Lausanne et plus largement dans le canton de Vaud, il y a de quoi faire. MyLausanne se dévoue pour (boire et) vous présenter quelques vins typiques à déguster lors de votre passage dans la région.


Mais avant de goûter quoi que ce soit, quelques explications. Oui, un verre à l’apéro ça se mérite. Donc les vins vaudois : quoi, comment, pourquoi, depuis quand ? Enfin surtout « quoi », en fait.

Sans rentrer dans trop de détails, il faut savoir que le canton de Vaud compte 8 appellations protégées, dont deux qui entourent Lausanne : La Côte et Lavaux. Les rives du Léman sont exposées plein sud, c’est donc l’endroit idéalement ensoleillé pour faire pousser de la vigne. En plus, on peut déguster le résultat avec une vue imprenable sur le lac, c’est dire s’il était logique d’y faire du vin.

Si la géographie vaudoise est parfaite pour la culture du raisin, il faut encore y trouver des cépages typiques. Ça tombe bien puisqu’il y en dans les vins blancs et les vins rouges. Commençons par le commencement (aka l’apéro), et un bon verre de blanc.

Y a-t-il plus vaudois que le Chasselas ?

De passage à Lausanne, il vous faudra ABSOLUMENT goûter ce blanc typique de la région. Cultivé dans toute la Suisse romande, le chasselas est le cépage vaudois par excellence. Plutôt sec, il a la particularité de s’imprégner du sol sur lequel il pousse et de varier selon la manière dont le vigneron va le travailler. Du coup, il y a autant de Chasselas que de producteurs. Il est parfait pour l’apéritif, et va aussi très bien pour les fondues et raclettes. Mais certains vignerons en font un vin plus complexe qui ira parfaitement avec des poissons ou des viandes blanches.

2 nuances de rouge : le Plant Robert et la Mondeuse.

Du côté des rouges, on produit beaucoup de pinot noir dans notre région. Mais deux cépages se trouvent exclusivement dans le canton de Vaud. Du coup, à ne pas rater lorsque l’on découvre Lausanne.

Le premier est la Mondeuse, un vin plutôt rustique, entre nez aromatique – violette, baies mûres – et palais très fruité.

Le deuxième est un rescapé, le Plant Robert. Un cépage typique en Lavaux, très peu développé avant d’être sauvé dans les années 60. Du coup, sa production est maintenant réglementée et donne des vins très typés, avec un goût épicé qui s’accorde parfaitement aux viandes rouges ou à la chasse.

Pour tous les goûts

Que les amateurs de rosé, mousseux ou vins de desserts ne désespèrent pas, il y en a pour tous les goûts. Même s’ils ne sont pas cités comme spécialités locales, il y en a et de très bons. La région commence à être reconnue pour la qualité de ses vins, grâce au travail des producteurs. Avec de trop petites quantités pour exporter, ceux-ci n’arrêtent pas d’innover et de proposer des bouteilles toujours plus travaillées qui se font une place dans les concours internationaux.

Et les vins Lausannois dans tout cela ?

Vous devez être en train de vous dire, aussi assoiffés qu’impatients : « C’est bien joli (et très bon) ces vins vaudois, mais y a-t-il un vin lausannois ? » Oui, bien sûr ! La Ville de Lausanne possède 5 domaines en Lavaux et sur La Côte. Au total, 28 vins différents que l’on sert dans certains restaurants et bars à vin de Lausanne mais aussi dans les grandes surfaces.

Rencontrer un vigneron, facile

A Lausanne, les bars pour découvrir le terroir ne manquent pas. Parmi eux, on notera Ta Cave et le Yatus près de la gare, et le Duke’s au centre pour boire un verre devant un concert live. A part ces bars à vins, tous les établissements en proposent : vous n’aurez que l’embarras du choix (et les conseils avisés des serveurs).

 

Mais pour celles et ceux qui souhaiteraient découvrir les vins autrement que dans un bar ou un restaurant, il n’y a pas plus efficace que d’aller directement à la source, dans les vignes. Une balade en Lavaux (inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO), peut être l’occasion de s’arrêter dans un domaine. On y trouve toujours une vue magnifique, comme depuis la terrasse de celui de Croix Duplex.

 

Généralement, les vignerons ont des jours dédiés aux dégustations et peuvent recevoir toute la semaine sur rendez-vous. Sinon, chaque village a son propre caveau qui sert les vins de ses différents producteurs, sous forme de tournus. Pour le coup, le plus simple depuis Lausanne est de prendre le train. Histoire de pouvoir déguster plus qu’un verre ;-).

Quand on veut et surtout avec qui on veut

Tout au long de l’année, des événements permettent aussi de découvrir le terroir vaudois, entre les caves ouvertes avant l’été et la brisolée en automne. Il y a aussi des foires, des festivals, des marchés et toutes sortes de manifestations organisées dans les vignobles aux alentours de Lausanne. Prochainement, c’est la 5ème Yourte en Lavaux qui aura lieu à Cully.

 

Mais au-delà des cépages, des lieux et des dates, l’important – pour déguster du vin comme les Lausannois – est de le faire quand on est bien entouré et dans la bonne humeur (avec modération bien sûr) !