L’Euro se passe aussi à Lausanne, sur écrans géants

14/06/2016 by MyLausanne
Français ÉvènementSport

Où regarder le match de ce soir ? A la maison ente amis c'est bien. Mais sur un écran géant, entre supporteurs c'est encore mieux.


Nous sommes allés tester, pour vous, quelques lieux à Lausanne à l’occasion du début de la compétition.

Fanzone d’ouchy – place de la navigation 

France-Roumanie, vendredi 10 juin

C’est bien simple, c’est le plus grand écran installé pour l’Euro à Lausanne. Agoraphobes s’abstenir, puisque la place peut accueillir plusieurs milliers de personnes. Pour ce premier match, le temps incertain a certainement découragé certains fans. Mais il y a quand même du monde et l’ambiance est sympa, avec beaucoup de familles et de jeunes. Comme les joueurs, le public a mis du temps à se lâcher complètement. Alexandru, un roumain rencontré autour d’un burger à la mi-temps le confirmait : on sent beaucoup de pression. Et l’équipe de France est décevante.

©mylausanne Euro foot
©mylausanne Euro foot

 

Mais les deux premiers buts à l’heure de jeu ont lancé l’ambiance, pour un final complètement fou, avec le 2-1 marqué à la 89ème minute. En finissant sa bière, avant de prendre le métro, Pierre, un drapeau français sur le dos, conclut parfaitement cette première soirée de foot : On a senti que les joueurs avaient peur. Mais maintenant, c’est parti !

The Great Escape – esplanade de la Riponne 

Suisse-Albanie, samedi 11 juin

Sacrée météo ! La temps donnait presque envie de manger une fondue devant sa télé, bien au chaud. Finalement, la pluie s’est arrêtée, donc direction le Great Escape et son esplanade pour voir la Nati commencer son Euro.

Euro 2016 - The Great Escape

Première surprise, il y a assez peu de monde devant l’écran géant, installé à l’extérieur. Parce qu’il faut bien le dire : le Great est tellement THE place to be à Lausanne, que l’on pouvait s’attendre à être un peu serrés. Quelques chaises sont installées devant l’écran et des stands permettent de se désaltérer sans perdre une miette du match. Un peu comme à Ouchy, mais en plus petit, presque dans une ambiance de jardin public. On discute, en oubliant parfois qu’il y a un match et que la Suisse mène 1-0.

Quelques gouttes se remettent à tomber, et beaucoup choisissent de rentrer… dans le bar. Voilà le vrai plus du great : un écran dehors, un beamer et deux télés dedans. À l’intérieur, l’ambiance se réchauffe. Les fans espèrent voir la Suisse se mettre à l’abri, grâce à ses occasions franches, mais décidément ça ne veut pas rentrer. Alors certains s’impatientent, et s’énervent à chaque raté. Tendus jusqu’au bout, les supporteurs pourront souffler : la Nati a gagné et devrait se qualifier. Rendez-vous le 19 juin sur une terrasse du Great qui devrait être, cette fois, bondée.

The Great Escape – esplanade de la Riponne 

Suisse-France, dimanche 19 juin

Le match au sommet du groupe. La France, favorite et déjà qualifiée, affronte la Suisse qui doit encore valider son ticket pour les 8èmes de finale. La première place du groupe est en jeu. Un match très important donc, pour les deux équipes. Une demi-heure avant le début du match, la foule est déjà nombreuse devant l’écran géant du Great Escape. Cette fois, la météo est clémente et laisse espérer à une belle soirée de football. Les supporteurs suisses sont très nombreux, tandis que les français donnent de la voix dès les hymnes nationaux. Un peu à l’image du match, durant lequel la Nati maîtrise le ballon, mais où les Bleus se démarqueront en contres.

Euro 2016 - Place de la Riponne

Malgré l’enjeux et la tension palpable lors des moments chauds, l’ambiance est détendue entre voisins rivaux :  les Suisses plaisantent de la qualité du terrain, alors que les Français rient des maillots rouges déchirés, entre deux jeux de mots à base de Shaqiri. Pour un match le dimanche soir, c’est correct, même si on aurait voulu s’enflammer plus.

Avec l’aide de sa barre transversale, par deux fois, la Suisse tient le 0-0 et jouera le tour suivant. La plupart des gens quittent rapidement les lieux, afin de commencer la semaine en forme le lendemain, comme le confirme Mathieu, supporteur suisse : Comme l’équipe, on va se reposer et être d’attaque pour la suite. Il ne manque que les goals et le public l’étincelle prendra.

L’Euro est donc bel est bien lancé, il ne manque qu’un petit grain de folie pour que les écrans lausannois nous fassent pleinement vivres des émotions sportives en… géant.