Lausanne, une ville écolo et durable !

18/07/2017 by MyLausanne
Français

De passage à Lausanne, vous pourrez constater que la ville est résolument axée sur le développement durable. A part les transports en communs, voici quelques expériences écolos à vivre ou à voir à Lausanne. On prend son vélo et on y va !


Planter des tomates en pleine ville

Difficile de cultiver ses propres fruits et légumes quand on habite en ville. Difficile, mais pas impossible. La preuve avec les jardins familiaux et plantages communautaires lausannois. On en compte 23, répartis dans toute la ville. Une occasion de se rapprocher de la nature, mais aussi de ses voisins. La plupart de ces potagers seront déplacés dans les années à venir, mais leur surface totale va être augmentée d’un tiers. D’ici-là, il est toujours possible d’aller admirer ces parcelles de plantations familiales et de quartier.

(c) my lausanne

(c) my lausanne

(c) my lausanne

Faire du shopping avec l’upcycling

Vous ne connaissez peut-être pas l’upcycling. Contrairement au recycling, avec l’upcycling  on réutilise un matériau au lieu de le détruire. A Lausanne, il y a de nombreux lieux et événements pour upcycler. Des brocantes et reventes de disques sont régulièrement organisées, en plus des magasins spécialisés dans le seconde-main. Il y même des foires aux vélos !

Pour les amateurs de livres, des cabines téléphoniques et des caissettes de journaux ont été réaménagées spécialement pour que les habitants puissent s’échanger des livres. Un bon moyen d’acheter moins, tout en lisant plus.

(c) my lausanne

(c) my lausanne

Manger local et bio

A Lausanne, il y a énormément de produits régionaux à goûter. Le plus simple est de se rapprocher du producteur en vous baladant dans les marchés lausannois. C’est aussi un bon moyen de consommer des produits de saison. 😉

Tout au long de l’année, Lausanne à table organise également une série d’événements autour de la gastronomie locale : entre le Yoga-Brunch et les ateliers de pâtisserie pour les enfants, il y en a pour tous les goûts !

Oui, parce que la gastronomie régionale est riche et souvent élaborée à base de produits qui n’ont pas été transportés en camion à travers le monde entier. Pour accompagner des filets de perche ou du papet, préférez un verre de vin de la région, ou une bière artisanale : il y a l’embarras du choix. Pour le petit-déjeuner ou les desserts, il y a même le miel de la Ville de Lausanne. Depuis 2011, le Service des parcs et domaines a aménagé 12 ruches sur des toits ou dans des parcs lausannois. Le résultat est si bon que tout le monde s’arrache les quelques pots produits. A déguster en automne, donc ! La ville possède également un chalet d’alpage, qui produit du Gruyère artisanal fait au feu de bois.

Pots de miel de la Ville de Lausanne
Pots de miel de la Ville de Lausanne

Pour finir, LE magasin spécialisé dans le bio, c’est Topinambour. Cette petite boutique sous-gare est la première à avoir vendu des produits bios à Lausanne. Elle est facilement reconnaissable, avec sa jolie façade jaune, le petit banc de bois devant sa vitrine et surtout sa grande baignoire remplie de plantes. En plus, à l’intérieur, tout à l’air délicieux !

(c) my lausanne

(c) my lausanne

Voir des animaux protégés de la région

Voilà une autre démarche durable très sympa de la Ville de Lausanne : la création d’un espace où des animaux menacés de la région sont protégés. Porcs laineux, chèvres bottées et plein d’autres espèces vous attendent sur les bords du lac de Sauvabelin. Le cadre est magnifique et l’activité est parfaite pour les enfants. L’occasion de montrer le bon exemple aux générations futures. Une fois monté dans le bois, la Tour de Sauvabelin offre un point de vue magnifique, tout en prouvant que l’ingénierie du bois peut faire de grandes choses, avec un matériau local. Oui, car la tour a été entièrement faite à partir de bois lausannois.

Tour Sauvabelin Lausanne (c) Jacques Straesslé
Tour Sauvabelin Lausanne (c) Jacques Straesslé

 

Abandonner les emballages

Produire moins de déchets est aussi un grand geste pour la planète. Depuis quelques années, certaines épiceries proposent uniquement leurs produits en vrac. Les spécialistes du sans emballages à Lausanne s’appellent Chez Mamie et La Brouette. Cette dernière avait d’ailleurs enchanté les habitants, avec leur crowdfunding qui avait cartonné. Ces deux boutiques vous permettront d’acheter de tout, même des produits cosmétiques ou d’entretien de la maison.

(c) my lausanne

Participer à des événements écolos

Parmi les nombreuses manifestations qui intègrent des thématiques durables et écologiques, le plus connu est le Festival de la Terre. Il se déroule chaque année en juin à Montbenon et propose toute une série d’activités : un marché éthique, des animations pour les enfants, des ateliers autour des énergies renouvelables, du Do-It Yourself, et d’autres animations culturelles. Une belle occasion de découvrir ce qu’il se fait à Lausanne en matière d’écologie.

Détente au parc de Monbenon lors du Festival de la Terre (c) Festival de la terre
Détente au parc de Monbenon lors du Festival de la Terre (c) Festival de la terre

Pour les amoureux de la nature, il y a la Fête de la Forêt. Chaque année à Sauvabelin, cette rencontre permet d’en savoir plus sur l’importance d’une flore riche, au travers d’activités et ateliers, notamment pour les enfants.

Pour la mobilité douce, plusieurs événements sont organisés, comme Cap sur l‘Ouest Lausannois, chaque deux ans et qui rassemble les habitants autour d’un parcours de 23 km sans voitures. Ou encore la Journée Lausannoise du Vélo en juin, avec ses parcours pour tous types de vélos (VTT, route, électriques ou encore pour enfants).

 

Se déplacer en polluant moins

Oui, Lausanne est pentue et ce n’est pas toujours pratique à pied ou en vélo. Mais les distances sont courtes, et tous les trajets en ville peuvent se faire très facilement, grâce à la mobilité douce. Pour le plus grand plaisir des jambes, qui risquent de devenir aussi belles que celles des habitants. De nombreuses bornes à vélos sont installées en ville, permettant de prendre et de déposer le vélo où on le souhaite.

Balades à pied et en vélo au Parc Bourget (c) Laurent Kaczor
Balades à pied et en vélo au Parc Bourget (c) Laurent Kaczor

Pour ceux qui n’aiment pas pédaler ni marcher, il reste une alternative à la voiture : Les transports en communs qui vont partout et qui sont surtout très peu polluants. Il s’agit de métros et trolleybus électriques. Rien que pour l’absence de bruit, cela vaut la peine de les prendre au moins une fois. Si vous séjournez dans un hôtel de la ville, les transports publics sont mêmes gratuits, grâce à la Lausanne Transport Card.

Et pour venir à Lausanne ou en sortir, le train est encore le meilleur moyen, vous arrivez au centre-ville et à l’heure, grâce à la ponctualité Suisse. Un bon moyen d’économiser… du temps.

 

FrançaisFoodLifeStyle