Lausanne, une ville contrastée : Découvrez ses insolites et ses incontournables

15/03/2018 by MyLausanne
Français

On peut découvrir Lausanne en admirant ses atouts les plus visibles mais aussi en cherchant à découvrir ses aspects plus originaux. Partons donc pour un tour, entre le classique et le plus surprenant de Lausanne.


Visiter un musée : L’olympisme ou le street art

Le musée le plus connu de Lausanne est certainement le Musée Olympique. C’est bien simple ; on pourrait y passer des jours entiers à découvrir l’histoire des Jeux antiques et modernes et à se remémorer les grands moments des Jeux. La visite, qui s’étend sur trois étages, propose également un espace interactif qui nous permet de prendre la place d’un athlète olympique. En sortant du bâtiment, ou depuis la terrasse du TOM Café, on peut également profiter d’une vue à couper le souffle sur le parc du musée (et ses statues) et le Léman. Un must parce que Lausanne est la Capitale Olympique et parce que c’est un spot à photos Instagram (#NoFilter).

Vue depuis le Musée Olympique avec l’arrivée de visiteurs (c)CIO/Lydie Nesvadba

 

Lausanne expose aussi des œuvres en pleine rue. En se baladant dans le centre-ville, on repère assez rapidement des œuvres de street art, avec quelques fresques impressionnantes. C’est notamment le cas de celles qui habillent le passage sous-terrain qui permet de relier les deux parties des Escaliers du Marché. Pareil au bord du lac, près du rond-point de la Maladière, où des fresques décorent les dessous des ponts. Le Flon n’est pas en reste, avec des graffitis qui se cachent entre les différents bâtiments du quartier. Et puis, il y a aussi les fameux space invaders ou les armoires électriques taguées que l’on peut « chasser » un peu partout en ville. Ouvrez bien les yeux !

 

Boire un verre à Ouchy : A vue d’œil ou avec la vue sur le lac

Il suffit de faire un tour dans le centre pour remarquer que ce ne sont pas les terrasses qui manquent à Lausanne. Que ce soit du côté de Bessières, ou du centre historiques, ce n’est pas l’offre qui manque : l’Etoile Blanche, le Pointu, le Great Escape, le Tribecca, la Coccinelle ou encore le Raisin sur la place de la Palud.

Pareil au bord du lac : lorsque l’on sort du métro, on voit directement les terrasses des restaurants de l’Avenue de Rhodanie et de la place du Port. Dès qu’il fait beau, elles se remplissent de locaux et de touristes. Des endroits classiques mais top pour boire un verre et goûter à la gastronomie locale.

Si l’on s’aventure plus près de l’eau, on peut découvrir d’autres adresses. Comme le Lacustre, qui se cache en hauteur, au-dessus du débarcadère de la CGN. L’ambiance est à mi-chemin entre le bar californien et le restaurant… cool pour manger et faire la fête avec les lausannois. Dès le printemps, il y a aussi la jetée de la compagnie qui s’éloigne des sentiers touristiques, près de Bellerive. C’est là que les locaux se retrouvent pour boire l’apéro les pieds dans l’eau.

Détente au bord du lac à la Jetée de la Compagnie à Vidy (c)Lucas Girardet

Aller au cinéma : le multiplex moderne ou le confort rétro

Entre les salles des Galeries, du Flon et de Malley, les amateurs de ciné trouveront une des dernières sorties à leur goût. Le cadre est agréable et moderne, avec des films en 3D et même la diffusion en direct d’opéras, de ballets et de pièces depuis New-York, Moscou et Paris.

Et puis, il y a le Capitole. LE cinéma mythique de Lausanne et le plus grand de Suisse. Passer les portes du Capitole et admirer la salle de 1928 fait toujours quelque chose. Equipé des technologies modernes pour la projection, le Capitole a su garder son âme. Il suffit de s’enfoncer confortablement dans l’un des épais fauteuils rouges pour le sentir. La programmation y est faite par la cinémathèque, qui ne propose pas que des films récents. Une manière aussi de découvrir d’autres cinémas.

Capitole (c)Mylausanne
Capitole (c)Mylausanne

Ecouter de la musique : l’Opéra ou les Dock’s

Lorsque l’on visite une ville, on a plus tendance à se rendre dans une de ses grandes salles. Lausanne et son Opéra n’échappent pas à la règle, avec une magnifique salle de plus de 900 places et des superbes salons. Des classiques y sont joués tout au long de l’année.

La salle de l’Opéra de Lausanne (c)LT/ Laurent Kaczor

Dans un registre plus moderne, la programmation des Dock’s envoie souvent du lourd. Rock, pop, hip hop ou électro, tous les styles sont à l’honneur. La salle a déjà accueilli quelques beaux noms : Patti Smith, Limp Bizkit, Jane Birkin, Indochine, Julien Doré ou encore Kendrick Lamar.

Concert aux Docks à Lausanne
Etage des Docks lors d’un concert ©Les Docks

Aller à un spectacle de danse : le fameux Ballet Béjart ou l’Arsenic

Lausanne s’est fait une place sur la carte mondiale culturelle notamment grâce à la présence de Béjart et de ses danseurs. En juin et en décembre, les ballets du célèbre chorégraphe et les créations de la compagnie attirent du monde d’un peu partout. Si vous êtes de passage à ce moment-là, c’est à voir et surtout à réserver vu la demande.

 

Comme pour la musique, il y en a aussi pour tous les goûts en matière de danse à Lausanne. Depuis quelques années, c’est l’Arsenic et le théâtre de Sévelin 36 (dirigé par le chorégraphe Philippe Saire) qui attirent les amateurs de créations contemporaines. Et pour une adresse de restaurant-bar peu connue des guides, le bar-restaurant de l’Arsenic qui est aussi chouette, et bon marché que délicieux.

Arsenic (c)Mylausanne
Arsenic (c)Mylausanne

 

Faire un brunch : dans un restaurant ou dans… un cinéma

Les Lausannois sont des grands amateurs de brunch. Le plus souvent cité doit être celui du Musée Olympique qui combine un buffet plus que riche et une vue imprenable. Mais ne vous inquiétez pas, de nombreux restaurants en proposent en ville. Vraiment !

Le Tom Café ©CIO/Lydie Nesvadba
Le Tom Café ©CIO/Lydie Nesvadba

Dans un registre plus original, on peut combiner brunch et film le dimanche au Zinema ? Il faut trouver la petite ruelle qui permet d’entrer dans le lieu et découvrir – chaque week-end – une nouvelle carte, proposée par des restaurateurs indépendants différents. Et pour les petits, c’est tartines et cartoons et ça change du resto (« Maman, papa, on peut sortir de taaaaable ? »)

Faire du sport : en baskets ou comme sur des roulettes

Dès que la météo le permet, les amateurs de footing, se dépêchent de fouler les bords du lac. C’est vrai que c’est agréable de courir avec le reflet du soleil sur l’eau. Et pour travailler tout le corps, on peut même passer au travers des 15 postes du parcours vita, dans le parc du Bourget.

Piste Vita ©Mylausanne
Piste Vita ©Mylausanne

 

On peut aussi varier de la classique course à pied (et sortir ses genouillères) et rider en roller, BMX ou en skate. Près du quartier du Flon, la Fièvre offre un espace couvert et des rampes extérieures. Au bord du lac, le bowl est ouvert à tous, gratuitement.

La Fievre présentation from lsnr-crew on Vimeo.

 

Et vous ? Quels sont les incontournables que vous prévoyez de faire ? Et quels insolites aimeriez-vous découvrir ?