Le Lausanne de Mari Ohashi: danseuse au Béjart Ballet

11/05/2017 by MyLausanne

Une journée avec la danseuse japonaise du Béjart Ballet Lausanne, Mari Ohashi


Un bon petit-déjeuner anglais avec œufs et bacon chez moi… Voilà comment débute ma journée vers 9h. Je me rends ensuite dans les locaux du Béjart Ballet Lausanne qui se trouvent à l’arrière du Théâtre de Beaulieu. Mon travail de danseuse commence à 11h15. Pendant une heure et demie, tous les danseurs ont l’occasion de s’échauffer, s’étirer, améliorer leur technique, leurs aptitudes.

Mari Ohashi ©LT/Laurent Kaczor
Mari Ohashi ©LT/Laurent Kaczor
Mari Ohashi ©LT/Laurent Kaczor
Mari Ohashi ©LT/Laurent Kaczor

On se retrouve ensuite tous ensemble à la cafétéria pour le déjeuner. C’est l’occasion d’échanger avec la quarantaine de danseuses et danseurs venus du monde entier. On parle de tout et de rien et on s’envoie toutes sortes de messages et photos sur facebook et instagram.

C’est ensuite l’heure des répétitions qui ont lieu du lundi au samedi et peuvent parfois durer jusqu’à 19h. Les jours où je finis plus tôt, je file au fitness se trouvant au dessus du magasin Globus, où je m’achète ensuite toutes sortes de snack et une bonne bouteille de vin que je déguste chez moi.

Mari Ohashi ©LT/Laurent Kaczor
Mari Ohashi ©LT/Laurent Kaczor

Arrive enfin le dimanche, jour de repos. Si certains peuvent trouver étrange de se retrouver dans une ville presque déserte (peu de commerces sont ouverts le dimanche à Lausanne), moi cela me convient parfaitement ! C’est l’occasion de lire un bouquin, d’écouter de la musique et d’être au calme. Pour cela, je me rends souvent au Parc Valency où j’apprécie la vue fantastique sur le lac Léman.

Lausanne @LT/Laurent Kaczor
Parc de Valency @LT/Laurent Kaczor
Lausanne @LT/Laurent Kaczor
Ouchy @LT/Laurent Kaczor

Je me balade également avec plaisir au bord du lac à Ouchy. C’est l’endroit qui m’a le plus séduite quand je suis arrivée à Lausanne en 2011 pour suivre le cours de l’Ecole Rudra puis pour intégrer le Béjart Ballet Lausanne. Le lac et le ciel bleu intense, la vue sur les montagnes enneigées… c’est vraiment l’image que je me faisais de la Suisse avant d’y mettre les pieds.

Pour finir ma journée, rien de tel que d’admirer la vue depuis la passerelle au-dessus du Flon. D’un côté, la majestueuse cathédrale, de l’autre le ciel rosi par le coucher du soleil. C’est une vision inimaginable dans les villes japonaises à cause des très nombreuses lumières. Si j’ai assez d’énergie, je retrouve parfois des amis au Bruxelles Café ou dans l’un des bars du Flon, le quartier branché de la ville propice aux rencontres et aux échanges. «Ça va? ça va!» C’est la première expression que j’ai apprise en français et cela m’a permis de rentrer en contact facilement avec de nombreux Lausannois…

Lausanne ©LT/Laurent Kaczor
©LT/Laurent Kaczor

Mes adresses préférées

Pour manger : Holy Cow et le Château d’Ouchy pour les grandes occasions
Pour faire du shopping : les magasins de mode de la rue de Bourg
Pour sortir : Bruxelles Café près de la place de la Riponne et L’Istanbul au Flon
Pour la plus belle vue : l’esplanade de Montbenon de nuit
Pour se relaxer : le parc de Valency
Pour manger des sushis : Myo Sushi Bar