Les Hauts de Lausanne

By MyLausanne
Français

Après les quartiers de la Cité, du Flon, du Rôtillon, de la gare et d’Ouchy, on part maintenant à la découverte des hauts de la ville.


Au nord de Lausanne, on a une vue qui surplombe toute la ville. En contrebas, les différents quartiers se dessinent avec la cathédrale, la tour de Bel-Air, le lac et les montagnes qui dominent ce paysage.

Balade à Sauvabelin

Sauvabelin, avec sa forêt et son lac, est le poumon vert de la ville ainsi que la partie la plus importante du quartier lorsque l’on regarde un plan du haut de la Lausanne ville. À quelques minutes de transport du centre-ville, on se retrouve ici en pleine nature. Lors d’une balade en pleine forêt on en oublierait presque que la ville est juste là, en dessous, si cette dernière ne se laissait pas apercevoir de temps en temps entre deux arbres. Le lac ajoute une touche romantique au paysage et fait de Sauvabelin une parenthèse de calme.

Lac Sauvabelin
© LT/ Laurent Kaczor

L’icône de Sauvabelin, que l’on ne présente presque plus: sa tour. Une magnifique tour en bois, haute de 35 mètres, qui permet de profiter d’un panorama incroyable à 360 degrés sur la ville de Lausanne.

Tour Sauvabelin
© F.Beaud Cedotec

Musées

Le quartier des hauts de Lausanne possède lui aussi des lieux culturels qui valent le déplacement. Pour les amoureux des Beaux-Arts, La Fondation de l’Hermitage propose, chaque année, deux à trois expositions de renom international. Petite mention pour la beauté de la maison de maître et le parc qui offre une vue magnifique sur la cathédrale de Lausanne, le lac et les montagnes.

Hermitage
© LT/Laurent Kaczor / © Fondation de l’Hermitage

Si vous avez envie d’en apprendre plus sur les poissons d’eau douce, direction Aquatis et son bâtiment miroitant qui rappelle les écailles d’un poisson.

Aquatis
LT/Julien Dorol

Restaurants et cafés

Les hauts de Lausanne ne sont pas connus pour leur grand nombre de restaurants et de cafés, mais il y a cependant de belles adresses à garder en tête.

On retrouve à Chailly une épicerie, l’Epicerie du Pont de Chailly, dont l’agencement luxueux et l’assortiment de produits de grande qualité, sont dignes d’épiceries huppées que l’on pourrait trouver à Paris.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Epicerie (@epiceriedupontdechailly) le

Idéal du petit déjeuner au tea-time, en passant par le dîner, Romain C, régale les papilles avec ses pâtisseries, quiches, salades et autres tartines.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Romain C. (@romainclausanne) le

L’Esquisse, juste à côté de la Fondation de l’Hermitage, permet de se rafraîchir sur une terrasse ombragée grâce à un délicieux thé froid maison ou de se restaurer d’un bon plat.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Restaurant L’esquisse (@lesquisselausanne) le

Si l’envie de quelque chose de plus traditionnel vous prend, Le Chalet Suisse est l’endroit idéal pour une fondue au fromage et sa planchette de viande séchée.

Pour des plats de saison, réalisés avec des ingrédients provenant de producteurs locaux, c’est à l’Auberge du Chalet des Enfants qu’il faut se rendre. Il est aussi possible d’y visiter le jardin potager et de déguster les légumes et fruits de ce dernier.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Auberge du Chalet-des-Enfants (@chaletdesenfants) le

Avec l’été, la saison des glaces arrive. Plutôt atypique, le Labo Gelateria, qui se trouve dans un ancien arrêt de bus, propose des saveurs à tomber qui changent chaque semaine. Il y a de quoi se régaler.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LABO_gelateria (@labo_gelateria) le

L’insolite

Saviez-vous que le quartier des hauts de Lausanne a été le domicile d’une star internationale ? Et oui, la quiétude de Sauvabelin a attiré David Bowie, qui a été le résident du Château du Signal pendant quinze ans.

Vous voilà avec toutes les informations nécessaires et nos meilleures suggestions pour partir à l’assaut des hauts de Lausanne.

FrançaisFoodNature