De gueules au chef d’argent : le blason de Lausanne

27/12/2016 by Julie Collet
Français Patrimoine

Ah, Lausanne ! Ses pavés, ses pentes, sa cathédrale et ses armoiries.


Ses quoi ? Ses armoiries, marque distinctive librement choisie et propre à un individu, à une famille ou à une collectivité toutes classes sociales confondues. Celles de la ville datent du XVe siècle et sont telles que les anciennes armoiries de l’évêché de Lausanne : de gueules au chef d’argent en héraldique, c’est-à-dire qu’une partie blanche occupe un tiers de la surface au-dessus d’une partie rouge. Ces couleurs se retrouvent également dans les bannières des « cinq quartiers » de la ville : Cité, Palud, Saint-Laurent, Bourg, Pont.

 

Armoiries de Lausanne, ©Lausanne Bondy Blog
Bannières des “cinq quartiers” de Lausanne

Chercher les armoiries en ville est un jeu. Une sorte de chasse au trésor. Où voit-on les armoiries ? Y a-t-il des traces des bannières des «cinq quartiers» ?

Où voir les armoiries de Lausanne ?

Commençons notre balade sur la place de la Palud. Sur la fontaine, on peut voir deux écus aux couleurs de Lausanne. Dans le forum de l’Hôtel-de-Ville, on trouve l’écu sur une pierre sculptée et datée de 1454. On voit également les armoiries de Lausanne au-dessus de la porte de l’Hôtel-de-Ville et les écus des quartiers à la clé de voûte des arcades. Ces écus sont également visibles au-dessus d’une autre porte qui donne sur la place de la Louve et sous l’avant-toit décoré du même bâtiment. A Ouchy, ils sont présents sur la fontaine qui se trouve juste à côté du Château.

Armoiries de Lausanne, ©Lausanne Bondy Blog
La Fontaine de la Palud, Lausanne
Armoiries de Lausanne, ©Lausanne Bondy Blog
Forum de l’Hôtel-de-ville. L’écu de la ville, 1454
Armoiries de Lausanne, ©Lausanne Bondy Blog
Hôtel-de-ville: Les armoiries de Lausanne
Armoiries de Lausanne, ©Lausanne Bondy Blog
Hôtel-de-ville: Bannière de Saint-Laurent, un grill évoque Saint-Laurent, patron du quartier, qui fut grillé vif en 258 à Rome.
Armoiries de Lausanne, ©Lausanne Bondy Blog
Hôtel-de-ville: Bannière de la Palud
Armoiries de Lausanne, ©Lausanne Bondy Blog
Hôtel-de-ville: Bannière de la Cité
Armoiries de Lausanne, ©Lausanne Bondy Blog
Place de la Louve: les bannières des quartiers
Armoiries de Lausanne, ©Lausanne Bondy Blog
Fontaine à Ouchy

Depuis la place de la Palud, empruntez les Escaliers du Marché. En haut de la première volée de marches, juste avant de traverser la rue Pierre-Viret et de continuer l’ascension vers la cathédrale, regardez à vos pieds. Vous pourrez voir les pavés peints qui forment l’écu du quartier de la Cité. Cet écu divisé verticalement en deux parties rappelle celui aux deux ciboires de l’évêché de Lausanne, choisi au XVIIe siècle.

Au-dessus du ou des écussons blancs et rouges peut s’ajouter l’aigle impérial bicéphale surmonté d’une couronne. Il marque le statut de Lausanne comme « ville impériale ». Cette disposition est visible dans le palais de Rumine, sur le sol entre le Musée cantonal des beaux-arts et la Bibliothèque cantonale et universitaire. L’écu a pour supports deux lions, ces animaux tiennent souvent l’un le sceptre et l’autre l’épée. Sortez du palais de Rumine et prenez un moment pour regarder la porte qui donne sur la place de la Riponne. Au-dessus de la porte se trouve l’écu, mais il est cette fois entouré de deux griffons. A ce sujet, Charles-Auguste Bugnion explique que : « L’architecte avait dessiné un écu vide accompagné de ces animaux anti-héraldiques, à titre de simple ornement. Plus tard on vint graver dans le dit écusson les émaux de Lausanne, ce qui est regrettable, puisqu’on a accrédité ainsi une version défigurée des armoiries de notre ville. »

Armoiries de Lausanne, ©Lausanne Bondy Blog
Escaliers du Marché, rue Pierre-Viret: Bannière de la Cité et dessin de l’écu aux deux ciboires de l’évêché de Lausanne
Armoiries de Lausanne, ©Lausanne Bondy Blog
Palais de Rumine
Armoiries de Lausanne, ©Lausanne Bondy Blog
Palais de Rumine
Armoiries de Lausanne, ©Lausanne Bondy Blog
Palais de Rumine, porte donnant sur la place de la Riponne
Armoiries de Lausanne, ©Lausanne Bondy Blog
Stade Olympique de la Pontaise

Armoiries de Lausanne, ©Lausanne Bondy Blog

Armoiries de Lausanne, ©Lausanne Bondy Blog
Partout en ville: Plaque d’égout
Armoiries de Lausanne, ©Lausanne Bondy Blog
Avenue de la Gare: Boîte électrique aux couleurs de Lausanne par le COFOP.

Si les deux lions sont, indéniablement, les supports de l’écu, la modernité tend à les effacer. Seul l’écu est employé pour l’application de la ville et sur le compte Twitter de cette dernière.

source