L’automne à Lausanne et ses plats typiques

By MyLausanne
Français Restaurant

Les journées se raccourcissent et la température baisse. Difficile pour les Lausannois d’oublier les joies de l’été ; baignades estivales dans le lac Léman et apéritifs sur les terrasses ensoleillées. Heureusement, l'automne permet de continuer à se faire plaisir: surtout dans l'assiette et le caquelon.


La chasse

Tous les Suisses vous le diront : “l’automne est la saison de la chasse.” Pour cela, on se retrouve dans l’un des restaurants typiques de Lausanne : la Pinte Besson et sa carte traditionnelle.

À peine entré dans ce bistrot aux allures de carnotzet, les sens sont en éveil : l’odeur de la fondue côtoie celle des plats de chasse et de leurs accompagnements. Et oui, la préparation de la chasse est un art précis :

Spätzlis, choux de Bruxelles, choux rouges, marrons glacés, fruits cuits (pomme, poire) et confiture (pour recouvrir les fruits bien sûr !). Au niveau de la viande, il y en a pour tous les goûts. Civets de cerf, filets mignons de sanglier et racks de chevreuil. Et pour accompagner le tout, un bon vin rouge comme le Gamaret vaudois par exemple.

Automne, Lausanne ©MyLausanne
La Chasse, la Pinte Besson
Automne, Lausanne ©MyLausanne
La Pinte Besson

Verdict ? C’est délicieux !

Où manger la chasse à Lausanne ?

En automne, la chasse se retrouve dans la carte de saison de nombreux restaurants à Lausanne. A tester absolument ? La chasse de la Croix d’Ouchy.

La brisolée

Et oui, en automne on peut aussi manger autre chose que de la viande : la brisolée par exemple. Derrière ce nom étrange, sa cache une recette très simple : des châtaignes cuites et accompagnées de fromage d’alpage. Il est aussi possible d’accompagner le tout d’un peu de viande séchée. En plus d’être un plat, la brisolée c’est aussi une fête, principalement célébrée en Valais.

http://www.caveaucorto.ch
http://www.caveaucorto.ch

Pour la petite histoire, le plat est né avec la tradition des vendanges. Il s’agit d’un entre saisons qui mélange les produits frais (raisins, châtaignes) et des produits « vieux » (fromage, viande séchée et vin).

Où manger la brisolée ?

Plusieurs associations et quelques restaurant organisent des brisolées durant le mois d’octobre. Notez également que les vignerons des alentours en font régulièrement dans leurs caveaux. Quelques recherches sur internet vous permettront de trouver le lieu et la date qui vous conviennent.

La fondue

Et pour les amateurs de fromage chaud, il y a la fondue. Dès l’arrivée de l’automne (et du froid), les Lausannois s’empressent de sortir déguster une bonne fondue.

D’ailleurs, sachez que LA fondue, pour les Suisses est la “moitié-moitié”, entre gruyère et vacherin. Même s’il en existe de nombreuses déclinaisons (aux tomates, aux champignons, 100% vacherin, au fromage de chèvre), la moitié-moitié est à la fondue ce que Federer est au tennis : une référence incontestée. Pour l’accompagner : du blanc, bien sûr (et bien frais).

La fondue est la carte de la plupart des restaurants à Lausanne. Le Café des Avenues, par exemple, organise chaque dimanche soir de septembre à avril des soirées fondues.

Automne, Lausanne ©MyLausanne
Café des Avenues
Automne, Lausanne ©MyLausanne
Fondue au Café des Avenues

Le résultat est très crémeux et léger pour un plat qui – de base – ne l’est pas forcément. À consommer donc sans trop de modération.

Où manger la fondue à Lausanne ?

La Riviera à Ouchy pour profiter de la proximité avec le lac, l’Evêché pour sa vue sur la cathédrale et la variété des fondues proposées, ou encore le café Romand parce que c’est un des bistrots emblématiques de la ville.

Même si vous saviez déjà tout sur la fondue, vous pourrez au moins vous vanter de connaître l’origine de la Brisolée. Et vous saurez surtout comment vous remplir le ventre pour affronter les températures automnales.